Droit de famille, Successions, La violence contre les femmes, Immobilier et baux, Droit administratif.

phone icon+34 91 310 36 33
divider

La CEDH accepte de réviser la sentence qui a condamné l'Espagne pour les retours chauds,,es,La Cour européenne de chambre a accepté de traiter l'appel du gouvernement et réviser la sentence condamnant notre pays pour deux cas de retour à chaud deux immigrants après avoir franchi la clôture de Melilla,,es,L'affaire en question fait référence à un arrêt de l'instance européenne à ce jour,,es,Octobre où le tribunal à Strasbourg a condamné le gouvernement espagnol à payer,,es,euros deux hommes ont été ramenés au Maroc sans aucune forme d'aide juridique,,es,cette décision,,es,prise lundi dernier,,es,Elle implique que l'organisme européen le contrôle de retour de la décision et émettre une nouvelle décision,,es

separator

La CEDH accepte de réviser la sentence qui a condamné l'Espagne pour les retours chauds,,es,La Cour européenne de chambre a accepté de traiter l'appel du gouvernement et réviser la sentence condamnant notre pays pour deux cas de retour à chaud deux immigrants après avoir franchi la clôture de Melilla,,es,L'affaire en question fait référence à un arrêt de l'instance européenne à ce jour,,es,Octobre où le tribunal à Strasbourg a condamné le gouvernement espagnol à payer,,es,euros deux hommes ont été ramenés au Maroc sans aucune forme d'aide juridique,,es,cette décision,,es,prise lundi dernier,,es,Elle implique que l'organisme européen le contrôle de retour de la décision et émettre une nouvelle décision,,es

/ 0 Commentaires /

La sala del TEDH ha acordado tramitar el recurso del Gobierno y revisará la sentencia en la que condenaba a nuestro país por dos casos de devoluciones en caliente de dos inmigrantes tras atravesar la valla de Melilla.

El caso en cuestión se remite a una sentencia del organismo europeo a fecha de 3 de Octubre en la que el tribunal de Estrasburgo condenaba al gobierno español a pagar 10.000 euros a dos hombres que fueron trasladados de vuelta a Marruecos sin mediar ningún tipo de asistencia jurídica.

Esta decisión, tomada el pasado lunes 29 de enero, implica que el órgano europeo revise de nuevo la sentencia y emita un nuevo pronunciamiento.

Cet événement est quelque chose ne voit pas souvent à Strasbourg,,es,depuis le,,es,années depuis l'option a été introduite Révision des phrases,,es,seulement ils ont été acceptés,,es,demandes de renvoi,,es,équivalent à un peu plus,,es,De retour à chaud,,es,Le cas est chaud retourne deux personnes du Mali et Côte-d'Ivoire,,es,août,,es,à la fois tenté de pénétrer dans le territoire espagnol de la campagne marocaine du mont Gurugu sauter les deux clôtures entourant l'enclave de Melilla,,es,mètres respectivement,,es,juste à l'intérieur du territoire espagnol,,es,Ils ont été arrêtés par la Garde civile,,es,menotté et pris,,es,ainsi que d'autres,,es,migrants,,es,Commissaire de Fès,,es,A aucun moment, ils ont été offerts des soins de santé ou ont été informés de leurs droits,,es, ya que de los 20 años desde que se instauró la opción de revisión de sentencias, tan sólo se han aceptado 110 de las 2.219 solicitudes de remisión, que equivale a un poco más del 5%.

Devolución en caliente
El caso trata de las devoluciones en caliente de dos individuos provenientes de Mali y Costa de Marfil. Le 13 de agosto de 2014, ambos intentaron entrar en territorio español desde el campo marroquí de monte Gurugu saltando las dos vallas que rodean el enclave de Melilla, de 6 et 3 metros respectivamente.

Sin embargo, nada más pisar territorio hispano, fueron arrestados por la Guardia Civil, esposados y trasladados, junto con otros 80 emigrantes, a la comisaria de Fez. En ningún momento se les ofreció asistencia sanitaria o fueron informados de sus derechos.

Les faits sont approuvés par le témoignage de nombreux témoins et journalistes présents,,es,vidéos présentant des preuves à la Cour européenne,,es,D'autres organisations ont également condamné publiquement les faits,,es,comme le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés,,es,HCR,,en,et le Commissaire européen aux droits de l'homme,,es,conviction octobre,,es,Dans la conviction publié en Octobre,,es,la Chambre a estimé que les victimes n'avaient pas été pris en charge par la loi,,es,puisque la Garde civile les a arrêtés sans même en informer touchés,,es,des dispositions pertinentes du droit d'asile ou des procédures contre leur expulsion,,es,en relation avec le retour de,,es,personnes Maroc,,es, que presentaron vídeos probatorios ante el tribunal europeo. Otras organizaciones también condenaron públicamente los hechos, como el Alto Comisionado de la ONU para los Refugiados (UNHCR) y el Comisario europeo de Derechos Humanos.

Sentencia condenatoria de octubre
En el fallo condenatorio emitido en octubre, la Sala consideró que los perjudicados no habían sido atendidos conforme al derecho, ya que la Guardia Civil les detuvo sin ni siquiera informar a los perjudicados « de las disposiciones pertinentes del derecho de asilo o de los procedimientos contra su expulsión ».

Plus, en relación a la devolución de 80 personas a Marruecos, la Cour européenne a blâmé les autorités espagnoles ont violé l'article,,es,du Protocole,,es,la Convention européenne des droits de l'homme,,es,qui interdit l'expulsion collective des étrangers,,es,La Cour de Strasbourg a souligné qu'il n'y avait pas de médiation administrative ou judiciaire d'autoriser l'action de la police espagnole,,es,l'ajout d'une violation de l'article,,es,qui garantit le droit de faire appel devant un tribunal où il y a la liberté ou de la violation d'un droit reconnu dans la Convention,,es,Strasbourg a rejeté la défense du gouvernement de Rajoy,,es,il a estimé que les faits avaient pas eu lieu sur le territoire espagnol et ne pas avoir traversé la structure de protection complètement melillense,,es 4 del Protocolo número 4 del Convenio Europeo de Derecho Humanos, que prohíbe las expulsiones colectivas de extranjeros.

El Tribunal de Estrasburgo subrayó que tampoco hubo mediación administrativa o judicial que autorizara la actuación de la policía española, añadiendo una violación al artículo 13 del Convenio Europeo de Derechos Humanos, que garantiza el derecho a interponer un recurso ante un tribunal cuando exista transgresión de alguna libertad o derecho reconocido en el convenio.

Estrasburgo rechazó la defensa del Gobierno de Rajoy, que consideraba que los hechos no habían ocurrido en territorio español al no haber traspasado la estructura protectora melillense completamente, ce que la Chambre a déclaré que « à partir du moment où les plaignants ont chuté clôtures,,es,et ils étaient sous le contrôle permanent et exclusif des autorités espagnoles ",,es,la CEDH a condamné le gouvernement espagnol pour compenser avec,,es,euros chacun pour les immigrants endommage morales,,es,phrase devra maintenant examiner d'émettre une nouvelle décision,,es, ya estaban bajo el control continuo y exclusivo de las autoridades españolas”.

Por todo ello, el TEDH condenó al Gobierno español a indemnizar con 5.000 euros a cada uno de los inmigrantes por daños morales, sentencia que ahora tendrá que revisar para emitir un nuevo fallo.

noticias.juridicas.com

separator